Un accouchement à la maison remet en question les politiques des hôpitaux albertains

Emabete Tadesse a dû accoucher chez elle après que les médecins d'un hôpital d'Edmonton l'eurent renvoyée à la maison. Emabete Tadesse a dû accoucher chez elle après que les médecins d'un hôpital d'Edmonton l'eurent renvoyée à la maison.  Photo :  CBC

Une femme d'Edmonton affirme avoir accouché à la maison une heure après que des médecins de l'Hôpital Royal Alexandra l'eurent renvoyée chez elle le jour de l'An.

Emabete Tadesse était sur le point d'accoucher lorsqu'elle s'est présentée à l'hôpital avec son mari. Elle affirme avoir supplié les médecins pour rester à l'hôpital, mais elle a été renvoyée à la maison deux fois.

« J'ai dit au docteur : " je ne veux pas retourner chez moi, je n'y suis pas à l'aise" », a raconté Mme Tadesse.

Elle a ajouté que les médecins croyaient que le bébé allait naître le lendemain. Cependant, le petit garçon est né une heure plus tard, dans le corridor de la maison familiale.

Le mari de Mme Tadesse, Ephram Bati, a réussi à amener sa femme dans la chambre à coucher, en tenant le bébé dans ses bras. M. Bati a ensuite appelé les secours.

Le bébé est né en santé, mais la famille aimerait tout de même savoir pourquoi Mme Tadesse a été renvoyée à la maison.

La cousine de Mme Tadesse, Meron Telia, a affirmé que Services de Santé Alberta (AHS) devait revoir ses politiques.

« Elle souffrait et le bébé était sur le point d'arriver et ils [les médecins] ne l'ont pas écoutée », a-t-elle dit. « Elle a même demandé une deuxième opinion à une autre médecin. Ils lui ont quand même demandé de partir, alors je crois qu'ils devraient être plus sensibles envers leurs patients et qu'ils devraient les écouter pour éviter les tragédies. »

AHS a affirmé qu'il s'agissait de la procédure normale à suivre.

« Lorsqu'un patient est en observation à l'hôpital pour deux heures, il est renvoyé chez lui, si cela est approprié », a souligné AHS par voie de communiqué.

Un porte-parole de AHS a expliqué que les patients pouvaient être renvoyés à la maison en raison de la pénurie de lits d'hôpitaux.

Alberta en direct Afficher le fil complet

Facebook