L'U. de Calgary publie les dépenses du conseil des gouverneurs en ligne

L'université de Calgary L'Université de Calgary (archives)

L'Université de Calgary affiche en ligne, depuis mardi, toutes les dépenses d'hébergement et de voyage de son bureau des gouverneurs et de son équipe d'administration.

L'établissement soutient que l'initiative vise à renforcer la transparence, la gouvernance et le contrôle financier.

« En plus de dévoiler ces dépenses, l'Université a implanté un processus d'approbation des dépenses plus rigoureux pour son bureau des gouverneurs et son équipe d'administration, a nommé un déontologue, a implanté de multiples niveaux de surveillance et a engagé l'unité d'audit interne afin d'apporter plus de rigueur au processus d'approbation des dépenses », explique le communiqué publié par l'établissement.

En septembre, des dépenses du président du bureau des gouverneuers et sénateur en attente Doug Black ont semé la controverse.

L'homme a réclamé 28 000 $ en dépenses sur une période de 18 mois, dont des billets d'avion en première classe et des nuitées dans des hôtels de luxe, selon des documents obtenus par la Fédération canadienne des contribuables.

Doug Black a finalement démissionné quelques semaines plus tard.

Il demeure sénateur en attente pour l'Alberta.

Qu'est-ce qu'un sénateur en attente?

L'Alberta est l'unique province à avoir adopté une loi permettant d'élire des personnalités au Sénat, même si officiellement les sénateurs canadiens demeurent nommés par Ottawa. Trois sénateurs albertains ont bénéficié de cette loi adoptée en 1989 : Stan Waters en 1990, Bert Brown en 2007 et Betty Unger en 2012.

Ailleurs sur le web Radio-Canada n'est aucunement responsable du contenu des sites externes.

Alberta en direct Afficher le fil complet

Facebook