Prohibition des insultes dans une petite ville albertaine

Intimidation  Photo :  iStock

La Ville de Hanna, à 210 km au nord-est de Calgary, a adopté un nouveau règlement municipal contre l'intimidation, qui interdit les insultes.

Ce règlement a pour but de démontrer que l'intimidation n'est pas tolérée dans la municipalité, a affirmé le maire, Mark Nikota.

« Nous ne désirons certainement pas devenir la " police des pensées " ou empêcher la liberté d'expression, mais selon moi, les paroles violentes et ce qui mène à l'intimidation n'ont jamais fait partie de la liberté d'expression et ne devrait pas non plus être protégés par la liberté d'expression », a expliqué M. Nikota.

Le conseil municipal a adopté le règlement après avoir été approché par la Gendarmerie royale du Canada (GRC).

« S'il y a une situation qui prend de l'ampleur et qui dérape, nous espérons qu'au lieu de seulement parler à une personne, la GRC utilisera ce moyen pour tuer le problème dans l'oeuf avant que la situation ne devienne violente », a affirmé M. Nikota.

Amende à payer

L'amende pour une première infraction au règlement est de 250 $. Celle-ci peut s'élever jusqu'à 1000 $ pour les infractions subséquentes. Une personne qui en encourage une autre à proférer des insultes est aussi passible d'une amende ou de travaux communautaires.