Or noir à vendre

Ottawa bloque un projet d'hydrocarbures de Cenovus en Alberta

Installations de Cenovus Energy en Alberta Installations de Cenovus Energy à Foster Creek dans le nord de l'Alberta.  Photo :  PC/Cenovus Energy

Le gouvernement fédéral a bloqué un projet d'hydrocarbures de la firme Cenovus Energy en Alberta parce qu'il mettrait en péril l'habitat de 19 espèces menacées.

Cenovus proposait de forer jusqu'à 1275 puits peu profonds de gaz naturel dans la réserve nationale de faune de la base des Forces canadiennes Suffield, doublant le nombre de puits qu'on y trouvait avant que le secteur ne soit protégé.

C'est la première décision annoncée par le ministre fédéral de l'Environnement, Peter Kent, depuis que le gouvernement a adopté - dans la controverse, le printemps dernier - de nouvelles règles simplifiées d'évaluation environnementale.

M. Kent a expliqué aux journalistes, à l'extérieur de la Chambre des communes, que l'impact environnemental du projet serait tout simplement trop important.

Le projet avait été évalué par un comité mixte Ottawa-Alberta qui avait publié ses conclusions en 2009 après trois ans de travaux. Il a fallu trois ans de plus pour mesurer avec exactitude la fragilité de l'écosystème concerné, pour élaborer un plan de redressement pour les espèces en danger et pour en arriver à une décision.

M. Kent a estimé que cette décision montre que ses détracteurs ont tort et que les nouvelles règles ne garantissent pas une approbation automatique de tout projet de développement des ressources.

Le Nouveau Parti démocratique estime de son côté qu'il était devenu évident, depuis plusieurs années, que le projet de Cenovus serait refusé.

L'opposition officielle accuse le gouvernement conservateur d'avoir retardé l'annonce de sa décision jusqu'à la veille de négociations des Nations unies sur les changements climatiques, pendant lesquelles la performance du Canada risque d'être mise à mal.

En complément

  • or noir à vendre
    dossier -  Or noir à vendre L'exploitation des ressources pétrolières constitue le moteur de l'économie albertaine, mais des projets d'oléoducs actuellement en cours rencontrent de l'opposition.

Alberta en direct Afficher le fil complet

    Facebook