Bassin versant du lac Témiscamingue : plusieurs plans d'eau se détériorent

Le lac Témiscamingue Le lac Témiscamingue (archives)  Photo :  Claude Bouchard


L'analyse du bassin versant du lac Témiscamingue révèle que plusieurs plans d'eau se détériorent sous l'effet de l'activité humaine.

L'organisme de bassin versant du Témiscamingue (OBVT) a présenté les résultats de son analyse jeudi, à Notre-Dame-du-Nord. C'est une première étape vers la mise en oeuvre de son Plan directeur de l'eau, qui vise à planifier la protection du bassin versant.

« Il y a plusieurs problématiques en ce qui concerne le bassin versant, principalement associées à l'activité humaine, souvent passée, mais, encore aujourd'hui, il y a plusieurs acquis qui doivent être améliorés », indique le directeur général de l'OBVT, Ambroise Lycke.

« Mais il reste beaucoup d'information à aller chercher pour faire une bonne gestion de nos eaux et bien cibler les priorités », ajoute-t-il.

De son côté, le préfet de la MRC de Témiscamingue, Arnaud Warolin, souligne que des actions précises ont été entreprises, par endroits, pour préserver ces plans d'eau : « Il y a eu des initiatives de revégétalisation, c'est-à-dire qu'on a planté des plantes pour éviter qu'il y ait de l'érosion, et l'année dernière, on a fait une analyse sur les fosses septiques autour des lacs. »

Abitibi–Témiscamingue en direct Afficher le fil complet

Facebook