Engouement pour la construction résidentielle

Une maison en construction Selon le propriétaire de l'entreprise de construction Trait-Carré, Pierre Salois, il est possible de se faire construire une maison unifamiliale pour 250 000 $, terrain compris. (archives)  Photo :  Claudie Simard


La construction résidentielle redevient populaire et avantageuse en Abitibi-Témiscamingue.

Pierre Salois est propriétaire de l'entreprise de construction Trait-Carré à Rouyn-Noranda. Il est de retour dans la région depuis trois ans pour profiter de l'effervescence du marché. « Avant, les maisons usagées étaient moins chères que les neuves, mais là, c'est un peu le contraire, alors ça vaut la peine de bâtir », dit-il.

Pierre Salois estime qu'il est possible de faire construire une maison unifamiliale pour 250 000 $, terrain compris.

La directrice de l'aménagement du territoire à la Ville de Rouyn-Noranda, Violaine Lafortune, confirme que le marché a bien changé dans la MRC : « Il y a des années où il y avait moins de 100 maisons unifamiliales qui se bâtissaient et là, on est rendu à 200-250. »

À La Sarre, les entrepreneurs en construction sont également bien occupés, selon le maire Normand Houde. « Tous les terrains qu'ils avaient à développer l'an passé, ils les ont déjà tous vendus, et c'est déjà tout construit », indique-t-il.

La demande est si importante que les municipalités doivent mettre la main à la pâte et développer elles-mêmes des infrastructures qui permettent la construction d'une nouvelle résidence.

« Je pense que toutes les villes seraient bien heureuses que les promoteurs immobiliers se chargent de faire ce développement-là sans qu'elles aient à débourser un sou », affirme le directeur régional du ministère des Affaires municipales, Denis Moffet.