Rouyn-Noranda : nouveau projet pour attirer des travailleurs immigrants

La Chambre de commerce et d'industrie de Rouyn-Noranda et le Centre local d'emploi ont lancé le projet Emploi et immigration à la carte pour attirer des travailleurs immigrants. La Chambre de commerce et d'industrie de Rouyn-Noranda et le Centre local d'emploi ont lancé le projet Emploi et immigration à la carte pour attirer des travailleurs immigrants.  Photo :  Jean-François Bélanger


La Chambre de commerce et d'industrie de Rouyn-Noranda et le Centre local d'emploi lancent le projet Emploi et immigration à la carte afin d'attirer des travailleurs immigrants.

Ce projet vise la main-d'oeuvre spécialisée et immigrante établie autour de Montréal et qui est sans emploi.

L'initiative a été rendue possible grâce, notamment, à une aide financière de 60 000 $ du gouvernement provincial.

L'ingénieur d'origine congolaise Roger Nzogu est le premier travailleur à avoir été embauché par l'entremise du projet Emploi et immigration à la carte. Il a ainsi pu venir en Abitibi-Témiscamingue pour les entrevues de sélection sans avoir à assumer les frais de transport et d'hébergement.

Depuis le 7 janvier, Roger Nzogu travaille pour l'entreprise Marcel Baril. Selon le président de la compagnie, Jean-Yves Baril, le projet Emploi et immigration à la carte est venu répondre à un réel besoin en main-d'oeuvre spécialisée. « J'encourage les employeurs à s'ouvrir vers le monde et je pense que nos problèmes d'emplois seront réglés », dit-il.

Le projet est en vigueur pour une période de 12 mois. Il vise l'embauche d'une trentaine de personnes pour pourvoir à des postes vacants à Rouyn-Noranda.

Les entreprises intéressées peuvent communiquer avec la Chambre de commerce et d'industrie de Rouyn-Noranda.

Abitibi–Témiscamingue en direct Afficher le fil complet

    Facebook