13 personnes ont été prises sous terre à l'ancienne mine d'or Lamaque

La mine d'or Lamaque à Val-d'Or La mine d'or Lamaque à Val-d'Or (archives)  Photo :  Mélanie Picard

Un groupe d'étudiants en visite dans l'ancienne mine d'or Lamaque, maintenant la Cité de l'or, en Abitibi-Témiscamingue, est resté pris sous terre pendant plusieurs heures. Personne n'a été blessé et tout le monde a été secouru.

Un incendie a donné la frousse à ces 11 étudiants et deux enseignants. Les pompiers ont reçu un appel vers 11 h 30 pour un début d'incendie dans les bâtiments de l'ancienne mine Lamaque.

La fumée s'est ensuite propagée sous terre empêchant le groupe d'étudiants, qui participait à une formation en santé sécurité dans les mines, de remonter à la surface.

25 pompiers ont été dépêchés sur place, dont le chef aux opérations des services incendies de la Ville de Val-d'Or, Éric Hébert.

« Les bâtiments en cause sont ceux qui se situent sur les puits d'accès pour donner de l'air aux mineurs sous terre. Naturellement, la fumée de l'incendie s'est dirigée sous terre. Présentement, on est en mesure de dire que ce système aurait pu faire défaut. Il est probablement à l'origine de l'incendie. » — Éric Hébert

Pour leur part, les étudiants ont dû être secourus par une équipe de sauvetage minier.

Le directeur du Centre de formation professionnelle de Val-d'Or, Jean-François Pressé, a expliqué le déroulement de l'opération.

« « L'ensemble du groupe a dû se déplacer dans un refuge pour se mettre à l'abris. À partir de là, une équipe de sauvetage minier s'est rendue sur place. Il y a un premier groupe de six élèves qui a été secouru. Ensuite, l'ensemble des autres élèves ont été secouru. » » — 

Personne n'a été blessé, mais une équipe d'intervenants a été dépêchée sur place.

Sur le réseau Twitter, le premier ministre du Canada, Stephen Harper, s'est dit soulagé que l'opération de sauvetage se soit bien déroulée et que tout le monde soit sain et sauf.