De moins en moins de postes d'essence

Une pompe à essence dans une station-service

Le portrait du marché québécois de la vente au détail d'essence montre que le nombre de détaillants d'essence en opération au Québec a diminué de 42 pour cent entre 1997 et 2010. L'Abitibi-Témiscamingue et la Gaspésie sont les deux régions où la diminution est proportionnellement la plus importante.

Dans la région de l'Abitibi-Témiscamingue, le nombre de points de vente d'essence est passé de 223 en 1997 à 100 en 2010. Pourtant, dans la même période, le volume de vente d'essence a connu une augmentation moyenne de 2 pour cent par lieu de vente.

Selon la Régie de l'énergie, ce sont les petits détaillants qui écopent. Alain Roberge, propriétaire de la station d'essence Esso à Ville-Marie, le constate.

« Les profits seulement sur l'essence sont au minimum, c'est environ 2 à 3 sous du litre. Ça coûte de plus en plus cher au péril des stations d'essence: les cartes de crédit, la main-d'oeuvre, l'électricité... Il y a beaucoup de dépenses. » — Alain Roberge, propriétaire de la station d'essence Esso à Ville-Marie

Ainsi, pour combler ses dépenses, Alain Roberge, a aussi un garage et un magasin. Son poste d'essence est donc au service du reste des activités.

Nouveau modèle

Le rapport note que les postes d'essence avec dépanneur sont un modèle qui se développe.

La propriétaire de la station Pétro Abitémis, Andrée Plante a ouvert son commerce il y a deux mois à Duhamel-Ouest.

« Moi, j'ai trois chances de mon côté. J'ai un dépanneur et j'ai un restaurant. Plus tu offres des services, plus tu as des chances de réussir. » — Andrée Plante, propriétaire de la station Pétro Abitémis à Duhamel-Ouest

Malgré la baisse du nombre de postes d'essence, les automobilistes du Témiscamingue n'ont pas de difficulté à s'approvisionner en essence. Dans la région, le Témiscamingue affiche le plus grand nombre de points de vente proportionnellement au nombre d'habitants soit 20 pour 15 000 habitants. La Vallée-de-l'Or et Rouyn-Noranda, avec une plus grande population, ont respectivement 23 et 22 points de vente.

Abitibi–Témiscamingue en direct Afficher le fil complet

Facebook