Plan Nord : Ghislain Picard interpelle le PQ sur un sommet autochtone

Le chef de l'Assemblée des Premières Nations du Québec et du Labrador, Ghislain Picard Le chef de l'Assemblée des Premières Nations du Québec et du Labrador, Ghislain Picard (archives)


Le chef de l'Assemblée des Premières nations du Québec et du Labrador, Ghislain Picard, presse le nouveau gouvernement d'organiser un sommet autochtone sur le territoire et les ressources.

Il espère que le gouvernement minoritaire répondra rapidement à l'ultimatum lancé par les Autochtones durant la campagne électorale. Les Premières Nations demandent qu'un sommet soit organisé dans les 30 jours suivant l'élection du gouvernement péquiste.

Ghislain Picard ne croit pas que le Plan Nord sera complètement remis en question lors de ce sommet. Par contre, il veut que le gouvernement tienne compte des préoccupations des Premières Nations, qui ont été, selon lui, écartées par le gouvernement précédent.

Le chef souhaite notamment discuter de la participation des communautés autochtones, de leur consultation et des redevances qui leur sont versées.

Abitibi–Témiscamingue en direct Afficher le fil complet

Facebook