Dernier jour de travail pour Jean Soulard au Château Frontenac

Le chef Soulard rend son tablier après 20 ans de loyaux services

Après avoir passé les 20 dernières années à diriger les cuisines du Château Frontenac, le chef Jean Soulard a rendu son tablier, dimanche. L'homme de 60 ans a servi son dernier brunch de Pâques.

M. Soulard avait fait savoir en début d'année qu'il avait envie de prendre un temps d'arrêt, après une mûre réflexion, afin de poursuivre de nouveaux projets.

Le chef Jean Soulard était ému pour cette dernière journée de travail. « L'adrénaline de la cuisine, c'est ce qui va me manquer. C'est le rythme, c'est le pouls, c'est l'odeur, c'est les gens », a-t-il énuméré.

« Vingt ans, à la fois, tu te dis : "C'est court et c'est long", parce que tu ne vois pas les années passer, tu ne vois pas les projets passer », a ajouté le chef Soulard.

Ce dernier dirigeait depuis 1993 les cuisines de l'établissement, c'est-à-dire deux restaurants et un bar ainsi que les services banquets et le service de traiteur. Au total, cela représente jusqu'à 3000 repas par jour.

L'homme a eu un parcours plutôt exceptionnel. Il a notamment été récompensé par de nombreux prix. Entre autres, il a été le premier chef canadien à recevoir le titre de « Maître cuisinier de France ».

Il a aussi publié huit livres à succès sur la gastronomie, dont le plus récent, Le grand Soulard de la cuisine (2011).

Québec en direct Afficher le fil complet

    Facebook