Deux nouveaux cas de légionellose à Québec

Technicienne en laboratoire Technicienne en laboratoire

La Direction régionale de santé publique de la Capitale-Nationale confirme deux cas de légionellose à Québec.

Les deux personnes infectées ont plus de 50 ans et souffraient de problèmes pulmonaires entre autres. L'une d'elles est encore hospitalisée.

Les deux cas ont été signalés à la santé publique il y a environ une semaine. « Pour l'instant, nous n'avons pas trouvé de lien commun entre les deux cas que ce soit au niveau des déplacements ou des lieux visités, mais on est encore en recherche pour être sûr qu'on n'a pas manqué quelque chose », a précisé le médecin-conseil de la santé publique, Jasmin Villeneuve.

Les autorités médicales cherchent aussi à déterminer l'origine de la contamination.

Selon la Direction de la santé publique, la situation n'est pas inquiétante. Toutefois, elle demeure très vigilante puisque l'été dernier, une éclosion sans précédent a fait 13 morts à Québec. Plus de 180 personnes avaient aussi été hospitalisées.

La source de la contamination avait été identifiée dans les tours de refroidissement d'un édifice de la rue Saint-Joseph, dans le quartier Saint-Roch.

La bactérie peut se trouver dans d'autres réserves d'eau, comme des chauffe-eau, des baignoires à remous et des spas.

Chaque année, quelques cas de légionellose sont rapportés dans la région.

La maladie s'apparente à une pneumonie. Elle provoque une forte fièvre et des difficultés respiratoires. De 10 % à 15 % environ des personnes atteintes risquent d'en mourir.