1,3 million $ pour le développement de Wendake

La signature de l'accord a eu lieu en présence de la première ministre Pauline Marois et du Grand Chef de la nation huronne-wendat, Konrad Sioui. La signature de l'accord a eu lieu en présence de la première ministre Pauline Marois et du Grand Chef de la nation huronne-wendat, Konrad Sioui.

La première ministre du Québec, Pauline Marois, et le grand chef de la nation huronne-wendate, Konrad Sioui, ont procédé au renouvellement de la signature de l'entente du Fonds d'initiatives autochtones.

L'entente prévoit une somme de 1,3 million de dollars sur cinq ans pour le financement de divers projets économiques, sociaux et communautaires de la communauté de Wendake.

Une annonce à laquelle la première ministre affirme attacher beaucoup d'importance et qui s'inscrit dans la continuité de ses prédécesseurs. « Établir des relations de nation à nation avec les peuples autochtones a toujours été une priorité pour les gouvernements dont j'ai fait partie. D'ailleurs, nous célébrerons bientôt les 30 ans de l'adoption des principes relatifs aux relations entre le gouvernement du Québec et les Premières Nations par le conseil des ministres du gouvernement de René Lévesque ».

Visiblement heureux, Konrad Sioui abonde dans le même sens. « On va créer un Québec moderne basé sur cette relation-là tellement chère à tout le monde, de nation à nation, d'égale à égale ».

Au cours des dernières années, le fonds d'initiatives autochtones a notamment permis la construction d'une maison de jeunes et d'une résidence pour personnes âgées, le démarrage d'un atelier, l'achat d'un bateau de pêche, la rénovation d'équipements sportifs et l'élaboration d'un projet touristique.