Manifestations contre les nouvelles règles de l'assurance-emploi

Réforme de l'assurance-emploi

Plusieurs centaines de citoyens ont manifesté lundi matin dans la région de Charlevoix, de la Côte-Nord et du Bas-Saint-Laurent. Ils réclament le retrait de certaines mesures de la réforme de l'assurance-emploi entrée en vigueur le 6 janvier

À La Malbaie, certains manifestants se sont rendus aux bureaux de Service Canada pour interpeller la ministre fédérale des Ressources humaines, Diane Finley.

Le maire de Saint-Siméon, Sylvain Tremblay, dit que les manifestants ont l'appui de plusieurs élus fédéral, provincial et municipal de la région.

Rappelons que les travailleurs saisonniers sont parmi les plus touchés par les changements d'Ottawa. En vertu de ces modifications, ils sont désormais contraints d'accepter du travail dans un rayon s'étendant jusqu'à 100 km, soit une heure de route. Ils doivent également consentir à des emplois offrant 70 % de leur salaire.

M. Tremblay met en doute la parole du premier ministre Stephen Harper, qui laisse entendre que les fonctionnaires appliqueront la règle des 100 km avec souplesse. « Ce n'est pas une question d'interprétation, c'est écrit 100 km de chez vous, 100 km de Saint-Siméon, c'est Baie-Saint-Paul, c'est Saguenay », lance-t-il.

Pour le maire de Saint-Siméon, il est impossible de demander à un chômeur de faire des démarches trois fois par semaine afin de trouver du travail. Les emplois dans sa région sont rares. « Il y a à peu près 3000 chômeurs dans Charlevoix, il y a 65 emplois inscrits au bureau de chômage », déplore le maire Tremblay.

Il souhaite aussi que le gouvernement du Québec vienne en aide aux travailleurs saisonniers en palliant la période de temps où le chômeur se retrouve sans revenu. M. Tremblay a d'ailleurs rencontré Pauline Marois, première ministre du Québec et députée de Charlevoix, à ce sujet.

La mobilisation de lundi contre la réforme de l'assurance-emploi se tient aussi à Mont-Joli, au Bas-Saint-Laurent, et à Forestville, sur la Côte-Nord, où les communautés innues de Pessamit et Essipit participeront à une manifestation.

En complément

Québec en direct Afficher le fil complet

    Facebook