La rencontre entre le maire Labeaume et les syndicats annulée

La rencontre entre le maire Labeaume et les syndicats ne se tiendra pas

C'est sans surprise que le maire Régis Labeaume annule la rencontre de négociation prévue demain avec les différents chefs syndicaux à la Ville de Québec, puisque la plupart ont décliné son invitation. Le maire voulait discuter du déficit des caisses de retraite.

Cinq des sept syndicats ont refusé de participer à cette table commune. Seules l'Association du personnel de direction et l'Association des chefs pompiers de Québec avaient confirmé leur présence.

C'est la deuxième rencontre au sommet convoquée par le maire qui est annulée. La majorité des syndicats avaient aussi refusé de se présenter au sommet du 7 décembre.

Le maire a indiqué par communiqué qu'il est dans l'obligation d'annuler cette rencontre en réitérant qu'il faudra trouver une solution au déficit des caisses de retraite des employés municipaux pour éviter que la note soit refilée aux contribuables.

L'Alliance des professionnels et professionnelles ainsi que l'Association des pompiers professionnels de Québec relancent le maire en l'invitant à venir discuter autour de leur table respective. « On lui propose cinq dates pour le rencontrer, pour négocier l'ensemble de notre convention collective qui est échue depuis 2006 », note le président du syndicat des pompiers, Éric Gosselin.

De son côté, le Syndicat des fonctionnaires municipaux qui avaient annoncé qu'il se retirait des séances de conciliation fait marche arrière. À la demande du conciliateur, les représentants syndicaux assisteront aux prochaines rencontres.