Jean Soulard quitte les cuisines du Château Frontenac

Jean Soulard explique les raisons de son départ

Le chef du Château Frontenac, Jean Soulard, a annoncé lundi qu'il quittait la barre des cuisines de l'établissement, après 20 ans de service.

Chef exécutif du Château Frontenac, M. Soulard a fait savoir qu'après une mûre réflexion, il prenait un temps d'arrêt afin de poursuivre de nouveaux projets.

M. Soulard concède que la décision de partir n'a pas été facile. « Il y a un moment pour faire les choses. Est-ce que c'est simple ? Non. Est-ce que je suis triste ? Oui. Est-ce que je suis mélancolique ? Oui. Est-ce qu'il y a plein de souvenirs dans ma tête ? Assurément », raconte-t-il. « Le Château fera toujours partie de moi. La Château, quelque part, m'a un peu mis sur la map », ajoute M. Soulard.

Depuis 1993, Jean Soulard dirige les cuisines de l'établissement, c'est-à-dire deux restaurants et un bar ainsi que les services banquets et le service de traiteur. Au total, cela représente jusqu'à 3000 repas par jour.

M. Soulard, qui a 60 ans, demeurera néanmoins en poste jusqu'au 31 mars.

L'homme a eu un parcours plutôt exceptionnel. Il a notamment été récompensé par de nombreux prix. Entre autres, il a été le premier chef canadien à recevoir le titre de « Maître cuisinier de France ».

Il a aussi publié huit livres à succès sur la gastronomie, dont le plus récent, Le grand Soulard de la cuisine (2011).