Un choix difficile

Les travailleurs de Produits forestiers Résolu font face à un choix déchirant. Ils doivent décider s'ils transfèrent les sommes accumulées dans le régime de retraite de la compagnie vers la Régie des rentes du Québec. L'organisme gouvernemental rencontre actuellement les employés dans les municipalités où la compagnie est implantée.

Lors de la restructuration de la compagnie, une entente avec le gouvernement du Québec a permis l'adoption d'une loi qui donne le choix à chaque travailleur de rester avec le régime de retraite de la compagnie ou de déplacer les montants vers la Régie des rentes du Québec.

Dans le cas des retraités de Donnacona, s'ils optent pour le régime québécois, ils subiraient une perte de revenus immédiate de 43 % puisque le régime de retraite de Produits forestiers Résolu est capitalisé à 57 %.

Ils peuvent toutefois rester avec le régime de pension de la compagnie, dans ce cas, ils encaisseraient le plein montant de leurs rentes, mais risqueraient de perdre encore plus, dans le futur, si la compagnie fait faillite.

Selon Gilles Papillon, des retraités de Donnacona, il est temps de changer les lois pour mieux protéger le régime de retraite. « Il faut absolument que les régimes de retraite soient protégés puis que les compagnies cessent de mettre le couteau sur la gorge des retraités », soutient-il

Les 8,500 de Produits Forestiers Résolu ont jusqu'au premier mars pour décider s'ils changent de régime. Une décision qu'ils pourront prendre chaque année, jusqu'en 2020.

Québec en direct Afficher le fil complet

Facebook