Temps glacial : Survoltage, consommation record d'électricité et activités perturbées

Le froid et les skieurs

La vague de froid se poursuit avec une température ressentie qui a avoisiné les -38 degrés à Québec en matinée mercredi. Les conséquences de ces températures glaciales continuent à se faire sentir dans la région.

Sans surprise, le CAA a connu hier une journée très achalandée. L'organisme avec prévu le coup et a déployé tous ses effectifs - 1100 travailleurs - sur le terrain pour répondre aux nombreuses demandes de survoltage, principalement. À 15 h, le CAA avait répondu à 8125 appels à l'échelle provinciale et on s'attendait à franchir le cap des 10 000 appels d'ici minuit. Pour la région de Québec seulement, le CAA avait répondu à plus 1200 clients en milieu d'après-midi.

Au lever du jour mercredi matin, la glace formée sur le fleuve a forcé momentanément l'arrêt du service de traversiers à Québec. Les départs de 6 h et 6 h 30 ont été annulés, mais le service a pu reprendre à 7 h, après l'intervention du brise-glace.

Les centres de ski de la région ont été ouverts dans la journée, mais en raison du temps froid, les centres de ski de Stoneham et Mont Sainte-Anne et Le Relais ont décidé de cesser leurs activités à 16 h.

Pointe historique de consommation d'électricité

Hydro-Québec a enregistré hier matin un record historique de consommation d'électricité. Vers 7 h, la pointe a atteint 38 910 mégawatts.

La société d'État anticipe que ce niveau record de consommation sera dépassé dès demain matin.

Le précédent record frôlait les 38 000 mégawatts, le 24 janvier 2011.

La porte-parole d'Hydro-Québec, Marie-Élaine Deveault, explique que les citoyens sont invités à diminuer leur consommation électrique. « Ce qu'on demande aux gens, c'est de réduire le chauffage dans l'ensemble des pièces. Il faudrait reporter si possible l'utilisation des gros appareils ménagers comme la sécheuse et le lave-vaisselle », précise M. Deveault.

Les refuges pour sans-abri sont aussi fortement sollicités en raison de ce temps froid. À l'Armée du Salut, entre autres, tous les lits sont occupés depuis le début de la semaine. Des mesures d'urgence seront mises en place si la demande est trop forte.

Les différents organismes travaillent ensemble pour coordonner leurs services afin de s'assurer que personne ne dort à la belle étoile.

Le temps froid devrait perdurer au moins jusqu'à vendredi à Québec.

Québec en direct Afficher le fil complet

Facebook