Le PPU Saint-Roch «revu et corrigé» adopté lundi soir

Le reportage de Marie-Maude Pontbriand

À quelques heures de l'adoption de son programme particulier d'urbanisme (PPU) pour le quartier Saint-Roch, lundi, la Ville de Québec a présenté les modifications qu'elle y a apportées. Le projet de construction d'une tour de 16 étages à côté de la bibliothèque Gabrielle-Roy pourra cependant aller de l'avant, malgré les doléances des citoyens.

Dans son PPU revu et corrigé, la Ville permettra d'augmenter la hauteur des bâtiments le long des Dorchester et de la Couronne, ce qui signifie qu'elle réaffirme son projet d'une tour de 16 étages à la Place Jacques Cartier. En novembre dernier, plus de 300 citoyens avaient participé aux consultations publiques en novembre dernier. Plusieurs d'entre eux s'étaient opposés à la construction de cette tour juste à côté de la bibliothèque Gabrielle-Roy.

Le comité de citoyens de Saint-Roch n'approuve pas les modifications apportées par la Ville. Le comité estime que la construction d'une tour de 16 étages à Place Jacques-Cartier et l'autorisation de construire des immeubles dont la hauteur pourrait atteindre huit étages le long des rues Dorchester et De la Couronne compromettera la qualité de vie dans ce secteur et croit qu'il n'a pas été écouté.

« Le PPU est fait en fonction de répondre aux attentes de promoteur. On pense que pour valoriser un quartier pour augmenter la qualité de vie dans un quartier les personnes qui doivent d'abord être écoutées ce sont les citoyens et on n'a pas l'impression que c'est ça qui arrive »,affirme Marie-Josée Renaud porte-parole du comité de citoyens de St-Roch

La conseillère indépendante Anne Guérette croit que la ville fait fausse route en permettant la construction éventuelle de cette tour. « La tour telle que dessinée en ce moment vient carrément priver la ville d'un véritable espace public », affirme-t-elle.

Dans d'autres secteurs, il sera permis d'ériger des bâtiments qui pourront atteindre 25 mètres, soit environ huit étages. Dans son PPU, la Ville a aussi retiré la possibilité de faire un stationnement à la place de la centrale Victoria.

Ce nouveau plan d'urbanisme prévoit des modifications au secteur qui s'étend de l'ouest vers l'est, entre les rues Dorchester et de la Couronne. Du nord au sud, les limites sont la rivière Saint-Charles et la rue Saint-Joseph.

La Ville de Québec a aussi annoncé la mise sur pied d'une Table de concertation Saint-Roch dotée d'un budget de 250 000 $. Ce regroupement aura pour mandat d'étudier des propositions déposées lors de la consultation publique qui visent à améliorer la qualité de vie du quartier.

Adoption lundi soir

Le PPU de l'entrée de ville du quartier Saint-Roch a été déposé lundi soir au conseil municipal en vue de son adoption. Quelques citoyens s'étaient déplacés à l'hôtel de ville pour manifester leur insatisfaction par rapport aux modifications apportées. « Quand est-ce que la Ville va comprendre que densité ça ne veut pas dire hauteur », a lancé une citoyenne déçue du projet final.

Par la suite, le règlement d'urbanisme de l'arrondissement de La Cité-Limoilou sera modifié afin qu'il reflète les orientations du PPU. L'entrée en vigueur de ce nouveau règlement de zonage est prévue en avril.

Québec en direct Afficher le fil complet

Facebook