X Games à Québec : le maire Labeaume sceptique

X Games d'hiver à Québec : Le maire Labeaume reste sceptique

Si le Groupe Gestev démontre de l'intérêt pour la présentation des X Games d'hiver à Québec au cours des prochaines années, les organisateurs devront d'abord convaincre le maire Labeaume.

Le Groupe Gestev a confirmé son intérêt pour entreprendre les démarches afin d'obtenir la compétition hivernale en 2014, 2015 et de 2016 à Québec.

L'organisation de l'événement exige une logistique impressionnante et des coûts importants. Patrice Drouin, président et directeur général de Gestev, parle d'un budget de 15 à 20 millions de dollars.

Le maire Labeaume semble plutôt réticent compte tenu de la facture élevée associée au projet. Le maire de Québec estime qu'il s'agit d'un gros montant pour l'organisation d'un seul événement.

« Ben, c'est le coût là! Les X Games, c'est une quinzaine de millions. Nous autres, pour 15 millions, on en fait beaucoup [...] À 15 millions, dans les Grands événements, on en fait plusieurs. On fait un Pro-Tour, on fait du ski de fond puis on en fait d'autres », dit le maire Labeaume.

Le président et directeur général du Groupe Gestev, Patrice Drouin

Le Groupe Gestev souhaite aussi organiser les X Games d'été à Montréal pour les années 2015, 2016, et 2017. Gestev dit avoir franchi une première étape en obtenant le droit de consulter le cahier de candidature pour la tenue de l'événement. Le tout doit être complété avant le 2 avril si l'entreprise décide de se porter candidate.

« La prochaine étape, c'est justement l'analyse des documents qu'on vient de recevoir. Ensuite, il faudra discuter et travailler avec les gens concernés, les centres de ski, les villes », explique Patrice Drouin de Gestev.

Présentés par le réseau américain ESPN, les X Games proposent quatre jours de compétitions extrêmes dans plusieurs disciplines comme la planche à neige, le ski et la motoneige, en hiver.

L'été, des compétitions de vélo BMX, de planche à roulettes et de motocross sont au programme.