Départ en trombe de la saison de motoneige dans la région de Québec

Le début de la saison de motoneige dans la région de Québec: un départ fulgurant

Les motoneigistes pratiquent leur loisir favori depuis maintenant trois semaines dans la région de Québec. C'est un début de saison hâtif grâce à des conditions hivernales qui ont permis aux adeptes de parcourir les sentiers de façon sécuritaire.

Contrairement à ce qu'on peut penser, ce ne sont pas seulement les chutes de neige de décembre qui ont permis aux motoneigistes de prendre d'assaut la forêt. Le froid a aussi contribué à l'ouverture hâtive de la saison de motoneige.

Dans Portneuf, par exemple, dès le début de la saison, le sentier qui sillonne la rivière Jacques-Cartier était praticable. La glace, dont l'épaisseur variait de 6 à 12 pouces, était déjà bien suffisante pour y circuler en toute sécurité. « Pour traverser une rivière, on demande un minimum de quatre pouces de glace. Ça veut dire que lorsqu'on a ouvert nos sentiers, on avait eu du froid assez intense pour avoir l'épaisseur de glace requise », explique le président du Club de motoneige de la Jacques-Cartier, Denis Lévesque.

Des sentiers rouverts

Des sentiers, dont le Trans-Québec de VTT, sont maintenant accessibles grâce à une entente survenue entre le Canadien National et les clubs de VTT et de motoneigistes de la région de Portneuf. Ces voies avaient été fermées en février dernier à la suite du déraillement d'un équipement du CN.

La compagnie ferroviaire a toujours prétendu que l'accumulation de glace aux passages à niveau provoquée par des motoneiges et VTT avaient causé cet accident.

Les clubs doivent payer 500 $ par saison au CN en plus d'améliorer l'entretien autour des passages à niveau.