Des milliers de personnes au travail à Noël

Une infirmière prend soin d'une aînée (archives)  Photo :  iStockphoto

Pendant que la plupart des familles québécoises échangeront cadeaux et bons voeux, des milliers de personnes seront au travail à Noël.

Au Réseau de transport de la Capitale (RTC), près de 200 chauffeurs passeront le réveillon derrière leur volant. Selon Michel Gignac, du RTC, ils ont toutes sortes de façons d'égayer leur soirée. « Le RTC autorise les chauffeurs à se déguiser en père Noël s'ils veulent le faire », dit-il en exemple.

Dans les hôpitaux, la nuit de Noël ressemble à n'importe quel jour de l'année. À l'Hôtel-Dieu de Québec, Christian Verret a l'habitude de travailler durant les Fêtes. Il affirme que c'est le meilleur moyen pour lui de venir en aide aux autres. « Il y a des gens, des patients qui sont malades, peu importe que ce soit les fêtes ou pas. »

Du côté des services essentiels, les pompiers, les policiers et les ambulanciers seront aussi à pied d'oeuvre toute la nuit. « Un réveillon en caserne, ce n'est pas mal non plus. On se prépare et vers 11 h, on sort tous les petits plats », raconte Simon Bolduc, du service d'incendie de la Ville de Québec.

Les traiteurs très actifs

De nombreux traiteurs seront également au travail à Noël, car de plus en plus de Québécois choisissent de payer les services d'un traiteur au lieu de cuisiner.

Plusieurs disent avoir ni le temps ni le talent pour préparer le repas à leurs invités. « Je crois qu'on a perdu les habitudes de nos mamans qui cuisinaient beaucoup. Je pense aussi que la vie active nous empêche de cuisiner », déplore une cuisinière de l'épicerie Morena, Marie-Noëlle Billamboz.

La période des fêtes est la plus rentable pour les traiteurs. Cependant, plusieurs déplorent que les traditions culinaires des fêtes soient de plus en plus délaissées.