Un appareil pour prévenir les chutes chez les aînés

Prévention des chutes chez les aînés : Un nouvel appareil pour rétablir l'équilibre

Le Département de physiothérapie du Centre hospitalier de l'Université Laval (CHUL) a fait l'acquisition il y a quatre mois d'un appareil destiné à l'évaluation de l'équilibre, de l'endurance et de la mobilité des personnes âgées.

L'objectif de l'appareil est, entre autres, de prévenir et limiter les chutes que les aînés. Les chutes sont la troisième cause de mortalité en Amérique du Nord chez les personnes âgées.

L'appareil est composé d'une plateforme sécuritaire sur laquelle le patient se tient debout, les mains sur une barre de soutien, de même qu'un écran tactile. Lors de l'évaluation, le patient doit maintenir son équilibre lors d'oscillations et de déséquilibres contrôlés.

Des jauges placées sous la plateforme enregistrent les corrections apportées par l'individu pour réduire l'oscillation. À la fin de l'évaluation, tous les résultats des tests sont ajoutés au dossier du patient.

Boris Grondin Boris Grondin

Boris Grondin, 68 ans, a amélioré sa condition grâce à cet appareil. Il y a quatre mois, il se déplaçait à l'aide d'un fauteuil roulant. À la suite de plusieurs chutes et en raison de son diabète, M. Grondin était aux prises avec un déséquilibre. Aujourd'hui, il marche normalement.

« On a amélioré de trois fois mon équilibre, ce qui est énorme, ce qui fait que je ne suis pas loin d'être normal », se réjouit-il. L'appareil a permis à M. Grondin de retrouver une qualité de vie.

« Il y a des choses que je n'osais pas faire. Même monter des marches, j'y pensais deux fois, imaginez-vous les descendre », raconte-t-il.