Monument dédié aux femmes en politique

Le monument rend hommage à la contribution des femmes en politique. Le monument rend hommage à la contribution des femmes en politique.

Un monument en hommage à la contribution des femmes en politique a été inauguré sur la colline Parlementaire mercredi. Le dévoilement coïncide avec le 50e anniversaire de la nomination de la première femme ministre dans un cabinet : Marie-Claire Kirkland.

En plus de Mme Kirkland, Idola Saint-Jean, Marie Lacoste-Gérin-Lajoie et Thérèse Casgrain, qui ont milité pour le droit de vote des femmes, sont aussi représentées.

La première ministre du Québec, Pauline Marois, a souligné le travail de celles qui ont pavé la voie des femmes en politique. « C'est très émouvant de penser au combat qu'elles ont mené avec détermination, audace, force. Les trois femmes ont obtenu le doit de vote et d'éligibilité au Québec en 1940, soit bien plus tard que dans nombre de démocraties occidentales. Et même une fois ce droit acquis, il aura fallu attendre 21 ans avant que l'une d'entre nous, Marie-Claire Kirkland, fasse son entrée au Parlement », a fait ressortir Pauline Marois.

La première ministre a ajouté que lorsqu'elle est elle-même devenue députée 20 ans plus tard, le nombre de femmes parmi les parlementaires n'était encore que de huit.

Françoise David de Québec solidaire a pour sa part salué le courage de ces femmes. « Mme Kirkland a été la première femme députée et moi, je ne m'en rappelais plus, mais on m'a rappelé ce matin qu'elle a siégé 12 ans comme seule femme, quel courage! »

Les femmes représentent aujourd'hui le tiers des députés à l'Assemblée nationale. La sculpture est l'oeuvre de l'artiste Jules Lasalle, qui a aussi réalisé la statue du premier ministre Robert Bourassa.