Malgré la controverse, le Festival d'été maintient le cap

Les 75 000 laissez-passer du Festival d'été seront en vente le 1er décembre, malgré la controverse

Le Festival d'été de Québec (FEQ) n'a pas l'intention de revenir sur sa décision de mettre en vente 75 000 laissez-passer dès le 1er décembre. La direction de l'événement répète que cette façon de faire a été longuement réfléchie.

Cette nouvelle approche de mise en vente s'appuie sur des tendances observées dans d'autres festivals à travers le monde. La directrice des communications du FEQ, Luci Tremblay, admet que le festival veut aussi profiter de la demande du temps des Fêtes.

Questionnée sur la controverse que suscite cette nouvelle mise en marché des laissez-passer, Mme Tremblay affirme que le FEQ respecte les autres joueurs du monde du spectacle à Québec. « On est audacieux peut-être, on est pro actif et quand on fait ça, ça dérange. » Luci Tremblay donne aussi l'exemple du Festival Juste pour rire, qui mettra en vente ses passeports en même temps, sans soulever de vague à Montréal.

Mécontentement

Certains administrateurs de salles de spectacles à Québec appréhendent une perte de revenus importante en décembre. La direction de la salle Albert-Rousseau profite de cette période de l'année pour offrir aux consommateurs de nouveaux forfaits. Le directeur général de la salle Albert-Rousseau, Claude Paquet, craint l'arrivée des laissez-passer du FEQ. « Cette période de l'année rapporte 35 % des ventes », dit-il.

En mettant ses laissez-passer en vente avant Noël, le festival ajoute une offre dans le marché des cadeaux de Noël. Les clients des autres salles de spectacles profitaient de la période des Fêtes pour offrir des billets de spectacles à leurs proches.

Certains festivaliers déplorent aussi le fait que le FEQ mette ses laissez-passer en vente avant le dévoilement de la programmation. À ce sujet, la direction de l'événement reconnaît que le pari est risqué, mais elle a bon espoir que le public lui fera confiance.

Québec en direct Afficher le fil complet

Facebook