La station Québec 800 ferme ses portes

André Arthur commente la fermeture du Québec 800
La station Québec 800 ferme ses portes

La station radiophonique Québec 800, l'ancienne CHRC, ferme ses portes. La direction a rencontré employés, vendredi matin, pour leur annoncer qu'elle mettra la clé sous la porte d'ici quelques semaines.

La diffusion des matchs des Remparts et de ceux du Rouge et Or sera transférée au FM 93. La direction de la station en a fait l'annonce officielle en matinée.

Québec 800 était la dernière station à diffuser sur la bande AM à Québec. Fondée en avril 1926, l'ancienne CHRC est d'ailleurs l'une des plus anciennes stations radiophoniques du Québec.

Depuis 2008, les propriétaires Jacques Tanguay, Patrick Roy et Michel Cadrin ont décidé de donner une vocation sportive à la station.

Les rumeurs de fermeture de la station circulaient depuis un moment déjà. Au mois de juin dernier, des employés avaient déjà été mis à pied.

Québec 800 emploie actuellement une vingtaine de personnes, dont le journaliste Bruno Perron. « C'est une institution, CHRC. On a beau appeler ça Québec 800 aujourd'hui, on détient quand même la tradition de CHRC. C'est d'une tristesse inouïe de voir qu'une station comme ça peut disparaître. En même temps, je comprends ces gens-là, ce n'est pas nécessairement leur business, la radio », a-t-il affirmé.

Déception d'André Arthur

Celui qui a été l'âme de CHRC pendant près de 25 ans, l'animateur André Arthur, dit vivre comme un deuil cette fermeture.

Selon l'animateur vedette de la station et propriétaire de CHRC pendant quelques années, les dirigeants actuels ont fait de mauvais choix. « Malheureusement, ils n'ont pas été capables de donner suite à leurs beaux projets et maintenant, ils se sont retrouvés à se débarrasser d'un canard boiteux. On ne peut pas les blâmer, mais on aurait tellement aimé qu'ils fassent différent, et ils auraient pu. »

Selon André Arthur, les propriétaires auraient dû investir davantage dans une radio parlée comme le sont la plupart des radios AM en Amérique du Nord. « Ça aurait été amusant de garder ça ouvert une dizaine d'années encore. Je connais des gens qui auraient été très honorés de travailler là et de servir les gens de Québec comme ils ont déjà été servis. On a oublié de les appeler », a-t-il dit avant d'ajouter que lui-même aurait aimé retourner travailler à cette station.

Québec en direct Afficher le fil complet

Facebook