40 employés mis à pied

Visionnez le reportage de Yannick Bergeron

Après plus de 60 ans d'existence, le fabricant de meubles pour enfants Morigeau-Lépine, situé à Saint-François-de-la-Rivière-du-Sud près de Montmagny, a cessé ses activités vendredi dernier. Une quarantaine de travailleurs se retrouvent sans emploi.

Le fabricant de meubles pour enfants Morigeau-Lépine cesse ses activités dans la région de Montmagny. Une quarantaine de travailleurs se retrouvent sans emploi.

Selon Norbert Morin, maire de la municipalité et candidat libéral dans la circonscription de Montmagny-L'Islet, les conditions difficiles dans l'industrie du meuble ont eu raison de l'entreprise familiale.

« Ils ont dû travailler très fort pour sauver les meubles, mais on est devant un fait. Au niveau national, l'industrie du meuble est en difficulté. Ce n'est pas simplement à Saint-François », explique-t-il.

De son côté, le candidat adéquiste Claude Roy critique les libéraux pour la fermeture de l'usine. « On a tardé à soutenir les entreprises. On sait très bien que depuis des années, les petites entreprises souffrent des exportations et de l'importation qui vient de l'extérieur », affirme M. Roy.

Les ex-employés de l'usine Morigeau-Lépine espèrent que l'établissement, qui a été rénové au coût de sept millions de dollars il y a à peine cinq ans, pourra se trouver une autre vocation.

Durant ses meilleurs jours, l'usine a déjà employé plus de 200 travailleurs.