Gordon Stuckless de nouveau arrêté pour des agressions sexuelles

Justice  Photo :  IS/ML

L'un des hommes au coeur du scandale sexuel du Maple Leaf Gardens de Toronto a été de nouveau arrêté. Le porte-parole de la police de Toronto, Tony Vella, confirme que de nouvelles accusations ont été portées contre Gordon Stuckless après que deux personnes se furent présentées à la police.

Les allégations remontent à des faits survenus dans les années 1970.

Gordon Stuckless, 63 ans, est notamment accusé d'attentat à la pudeur contre un homme et de voie de fait.

La police précise que ces accusations sont portées relativement à des agressions sexuelles présumées de deux garçons âgés de 11 et 13 ans « dans une école, un centre communautaire et dans divers autres lieux à Toronto » à la fin des années 1970.

Gordon Stuckless travaillait alors comme enseignant. Il était aussi bénévole dans un centre communautaire local ainsi que dans des clubs sportifs, selon la police.

En 1997, il avait plaidé coupable à des accusations d'agressions sexuelles contre plus de 20 garçons entre 1969 et 1988 au Maple Leaf Gardens de Toronto alors qu'il y travaillait.

Il avait d'abord été condamné à deux ans de prison. La cour d'appel de l'Ontario avait ensuite fait passer la durée de la peine à 5 ans. Gordon Stuckless avait finalement obtenu sa libération conditionnelle en 2001, après avoir purgé les deux tiers de sa peine.

L'une des victimes du réseau de pédophilie mis au jour au Maple Leaf Gardens de Toronto s'est enlevé la vie. Martin Kruze, 35 ans, était le premier à avoir porté plainte contre son agresseur. Plusieurs autres victimes avaient ensuite parlé à la police.

Après ces nouvelles accusations, la police croit d'ailleurs qu'il pourrait y avoir d'autres victimes et demande à toute personne qui aurait des informations de communiquer avec elle.

Gordon Stuckless doit comparaître en cour le 22 mars.