Elliot Lake : l’enquête publique

Elliot Lake : des urnes sorties des décombres du centre Algo

Des urnes sorties des décombres du centre Algo

Exclusif - Radio-Canada a appris que des urnes funéraires avaient été extirpées des décombres du centre commercial Algo, dans des circonstances nébuleuses. Le ministère du Travail interdit toujours l'accès à l'emplacement du centre en démolition.

Après l'effondrement partiel du toit, en juin dernier, 29 urnes funéraires sont restées prisonnières des décombres, dont celle de la femme de Maurice Talbot.

« Ça ne m'est jamais passé dans la tête qu'on ne pouvait pas aller chercher les cendres de ma femme. Je comprends qu'un magasin comme Zellers laisse sa marchandise, mais laisser les cendres d'un individu », raconte-t-il.

John Pomerleau est le propriétaire d'Alternative Funeral Services John Pomerleau est le propriétaire d'Alternative Funeral Services  Photo :  Radio-Canada/Naël Shiab

John Pomerleau est le propriétaire d'Alternative Funeral Services, qui avait ses bureaux dans le centre Algo.

Malgré ses démarches, le ministère du Travail ne l'a jamais laissé récupérer les urnes funéraires qui se trouvaient dans le bâtiment. Cependant, il a quand même pu les reprendre.

« Les urnes, par miracle, des anges ont descendu du ciel et les ont sortis pour nous. Aucune question demandée, aucune question répondue. Les anges les ont apportés et tous ont pu avoir les cendres de leur biens-aimés », donne-t-il comme seule explication.

Il admet cependant que quiconque a mis la main sur les urnes et les lui a apportées, l'a fait illégalement.

L'urne funéraire de l'épouse de Maurice Talbot L'urne funéraire de l'épouse de Maurice Talbot  Photo :  Radio-Canada/Naël Shiab

De son côté, le ministère du Travail affirme que ses ingénieurs ont aidé à sortir les urnes funéraires du centre commercial, ce que John Pomerleau nie formellement.

Pour Maurice Talbot, tout ce qui compte, c'est que l'urne de son épouse se trouve de nouveau en lieu sûr.




D'après le reportage de Naël Shiab

À lire aussi :