Course à la direction du Parti libéral de l'Ontario

L'heure du choix pour les libéraux

Congrès à la direction du Parti libéral de l'Ontario

Le congrès à la direction du Parti libéral de l'Ontario (PLO) a démarré officiellement vendredi soir à l'ancien Maple Leaf Gardens de Toronto. Cependant, dès vendredi matin les délégués ont commencé à voter. Les résultats de ce premier tour seront dévoilés samedi midi.

Six candidats tentent de succéder au premier ministre démissionnaire Dalton McGuinty.

Après avoir voté, Kathleen Wynne a été la première à jouer du coude. Elle a critiqué sa principale adversaire, Sandra Pupatello, qui compte actuellement le plus grand nombre d'intentions de vote parmi les délégués.

Elle a exposé l'une des faiblesses de son adversaire qui n'a pas de siège de député à l'Assemblée législative. Sandra Pupatello veut, en effet, d'abord se faire élire dans une élection partielle avant de rappeler les députés au travail ce qui créera de l'incertitude selon Kathleen Wynne.

« Pour moi, il est possible de gouverner maintenant », a-t-elle déclaré. Kathleen Wynne a rappelé qu'elle rappellerait les députés à Queen's Park le 19 février si elle devenait première ministre.

Le premier ministre, Dalton McGuinty a prorogé l'Assemblée législative le 15 octobre dernier lorsqu'il a annoncé sa démission et Kathleen Wynne affirme que les Ontariens ne sont pas heureux de cette situation.

Sandra Pupatello n'a pas tardé à répondre que son séjour dans le monde de la finance à Toronto fait d'elle la meilleure candidate pour relancer l'économie de la province et équilibrer le budget.

Par ailleurs, le ministre des Finances, Dwight Duncan a déjà annoncé qu'il offrirait son siège de député à Sandra Pupatello lors d'une élection partielle si elle remporte le scrutin cette fin de semaine.

Il a été rapporté qu'un autre candidat, Harinder Takhar pourrait s'allier à Gerard Kennedy. « Je ne fais aucune entente, je suis dans la course pour le poste suprême », a-t-il démenti.

Gerard Kennedy a lui aussi nié être en train de s'entendre avec Harinder Takhar et a signalé que tous les candidats se sont rencontrés avant le Congrès.

Manifestations

Des dizaines de manifestants devant l'ancien Maple Leaf Gardens vendredi soir. Des dizaines de manifestants devant l'ancien Maple Leaf Gardens vendredi soir.  Photo :  CBC/ Steven D'Souza

À l'extérieur, des manifestants contre le gouvernement libéral ont commencé à se faire entendre dès vendredi.

Des enseignants du secondaire public anglais entendent manifester toute la fin de semaine devant l'ancien Maple Leaf Gardens.

Ils reprochent au gouvernement de s'être servi de la loi 115 pour leur imposer un contrat de travail, plus tôt ce mois-ci.

Des syndiqués d'un peu partout viendront leur prêter main-forte.Le Conseil du travail d'Ottawa a par exemple nolisé six autobus pour permettre à ses membres de se rendre à Toronto pour manifester.

Pourcentage des délégués élus pour chaque candidat :

  • Eric Hoskins : 5,66 %
  • Gerard Kennedy : 13,99 %
  • Sandra Pupatello : 27,44 %
  • Charles Sousa : 10,78 %
  • Harinder Takhar : 13,28 %
  • Kathleen Wynne : 25,20 %
  • Indépendant : 3,65 %

En tout 1837 délégués se sont engagés à voter pour un candidat en particulier lors du premier tour. Toutefois, ils choisiront eux-mêmes quel candidat ils appuieront lors des tours subséquents, ce qui pourrait mener à des alliances « pour ou contre » un candidat.

À ces délégués choisis par les membres du Parti libéral s'ajouteront 445 délégués d'office, soit entre autres les députés libéraux actuels et passés au provincial et au fédéral ainsi que les présidents de circonscription du PLO.

Pour être élu, un candidat doit remporter au moins 50 % des suffrages plus une voix. Il pourrait donc y avoir plusieurs tours de scrutin.

Les délégués votent une première fois en s'inscrivant à l'événement. Le deuxième tour aura lieu immédiatement après le dévoilement des résultats du premier.

Le prochain chef du Parti libéral de l'Ontario et du même coup, prochain premier ministre de la province, sera vraisemblablement connu samedi.

Dalton McGuinty a prononcé un discours d'adieu vendredi soir.

En complément

Ontario en direct Afficher le fil complet

Facebook