Déficit ontarien moins élevé que prévu : l'opposition n'est pas impressionnée

Le ministre ontarien des Finances, Dwight Duncan Dwight Duncan  Photo :  PC/Nathan Denette

L'opposition conservatrice n'a pas pris de temps à réagir à l'annonce d'un déficit moins élevé que prévu. Le porte-parole du PC en matière de Finances Vic Fedeli à dénoncé ce qu'il appelle « le chant du cygne » du ministre Dwight Duncan.

« Lorsqu'on analyse les neuf dernières années, on voit à quel point ce gouvernement n'a pas su gérer correctement les finances de la province », soutient Vic Fedeli.

Plus tôt mardi, le gouvernement ontarien annonçait qu'il dépassait ses cibles d'élimination du déficit, qui est actuellement inférieur de 3 milliards de dollars aux prévisions du dernier budget pour 2012-2013.

Le ministère des Finances Dwight Duncan prévoit maintenant que le déficit provincial sera de 11,9 milliards de dollars pour l'année financière en cours. L'Ontario est la province qui a le plus gros déficit au pays.

Dans un communiqué, le gouvernement libéral minoritaire dit que c'est la preuve que son plan « fonctionne ».

La province explique que « la nouvelle projection tient compte des économies ponctuelles de 1,1 milliard de dollars provenant de l'élimination du remboursement des jours de maladie non utilisés pour les enseignants. Elle tient aussi compte des revenus plus élevés en 2012-2013 en raison surtout d'une hausse ponctuelle des revenus tirés de l'impôt des sociétés, découlant principalement des cotisations fiscales d'années antérieures à 2011. »

Les libéraux admettent, toutefois, que les Ontariens ne sont pas sortis du bois, soulignant que le dernier budget prévoyait des économies de 18 milliards de dollars sur trois ans.

Budget 2012 : les pires compressions depuis Mike Harris
« L'élimination du déficit demeure la mesure la plus importante que la province peut prendre pour assurer la croissance de l'économie et favoriser la création d'emplois. » — communiqué libéral

Les libéraux ont promis un retour à l'équilibre budgétaire d'ici 2017-2018.

Faits saillants :

  • Selon les perspectives pour 2012-2013, les revenus de la province devraient être supérieurs de 1,3 milliard de dollars aux prévisions du budget de 2012.
  • On prévoit que les charges totales pour 2012-2013 seront de 1,2 milliard de dollars inférieures aux prévisions du budget de 2012.
  • Selon la moyenne des prévisions des économistes du secteur privé, le PIB réel de l'Ontario devrait augmenter de 2,0 % en 2012, ce qui représente une légère hausse comparativement au pourcentage de 1,9 % prévu au moment de la publication du budget de 2012. Cependant, les prévisions du secteur privé relativement à la croissance en 2013 ont été ramenées en moyenne à 1,8 %, soit une baisse comparativement au pourcentage de 2,3 % prévu au moment de la publication du budget de 2012.
* Données du ministère des Finances de l'Ontario