Brasier d'une usine d'asphalte : Le Commissaire aux incendies de l'Ontario enquête

Les résidents du voisinage doivent bien fermer leurs fenêtres jusqu'à ce que la fumée se dissispe. Les résidents du voisinage doivent bien fermer leurs fenêtres jusqu'à ce que la fumée se dissispe.  Photo :  Twitter

Le Commissaire aux incendies de l'Ontario enquête sur les causes du brasier dans une usine d'asphalte d'Oshawa survenu samedi.

L'incendie s'est déclenché McAsphalt, près des bureaux de General Motors.

Le feu, qui a tenu en alerte les pompiers durant plusieurs heures ce week-end, a forcé l'évacuation des riverains et inquiète les groupes environnementaux, dont la directrice d'Environment Hamilton, Lynda Lukasik,

« McAsphalt a ouvert une nouvelle usine à Hamilton, nous sommes inquiets pour notre sécurité », dit-elle.

Il aura fallu plus de 24 heures et une trentaine de pompiers pour venir à bout des flammes.

Pas de danger pour l'environnement

La vie a repris son cours normal dans le quartier autour de l'entreprise spécialisée dans les produits de bitumes.

Les autorités redoutaient des émanations toxiques, mais des tests réalisés par le ministère de l'Environnement ont conclu que l'air n'était pas pollué.

La responsable de la prévention du service des incendies d'Oshawa, Susan King, affirme qu'elle aidera les enquêteurs à identifier les causes de l'incident qui inquiète les groupes écologiques.

La région reste échaudée par plusieurs incidents industriels dont le déversement en décembre de 640 000 litres de chlorure de magnésium dans port d'Oshawa.

L'entreprise McAsphalt n'était pas disponible pour commenter.

D'après le reportage de Karim Djinko