Une Ontarienne détenue au Mexique espère une audience bientôt

Radio-Canada avec La Presse Canadienne
Cynthia Vanier, détenue au Mexique Cynthia Vanier, détenue au Mexique

La famille d'une Canadienne accusée d'avoir tenté de faire entrer clandestinement le fils de l'ancien dictateur libyen, Mouammar Kadhafi, au Mexique, affirme que son dossier arrive à un moment crucial.

Cynthia Vanier, qui est détenue dans une prison mexicaine depuis plus d'un an, attend de pouvoir plaider sa cause devant un juge qui devra ensuite décider d'ouvrir un procès ou d'abandonner les poursuites contre elle.

La mère de la femme de 53 ans espère que le juge fera le second choix, ce qui garantirait la libération de Cynthia Vanier et lui permettrait de revenir au Canada. Mais elle se prépare au pire.

« Il y a eu deux fois où nous avons cru qu'elle aurait pu être libérée temporairement et puis la décision est tombe et ça ne s'est pas produit, et la chute est juste trop grande. Alors nous ne n'espérons plus désormais », affirme Betty MacDonald, 73 ans, de sa maison de Brampton en Ontario.

Procédures retardées

Cynthia Vanier, originaire de Mount Forest en Ontario, a été arrêtée au Mexique en novembre 2011 et accusé en février 2012. Depuis elle est restée derrière les barreaux, d'abord à Mexico puis dans un établissement de sécurité minimum à Chetumal dans le sud du pays.

Les procédures judiciaires, que Betty MacDonald compare aux audiences d'avant procès canadiennes, devaient se terminer la semaine dernière, mais ont été retardées jusqu'à une date indéterminée au cours des prochaines semaines.

« Elle avait l'air d'être forte et confiante », a dit Betty MacDonald d'une conversation téléphonique récente avec sa fille.

Cynthia Vanier clame son innocence

Les procureurs allèguent que Cynthia Vanier et au moins trois autres personnes ont conspiré afin de faire entrer Al-Saadi Kadhafi et des membres de sa famille au Mexique en louant un avion. Ils affirment que la tentative a échoué parce que les pilotes ont refusé d'atterrir secrètement. Selon certaines informations, Al-Saadi Kadhafi vivrait au Niger.

Cynthia Vanier clame son innocence depuis le début et répète que son seul lien avec la Libye est la firme d'ingénierie et de construction SNC-Lavalin, qui mène plusieurs projets lucratifs dans ce pays du Moyen-Orient.

En février 2012, la firme a annoncé la démission de deux de ses cadres après avoir admis que les comportements de ses employés avaient été remis en cause publiquement. Peu de temps avant, un rapport avait fait état de troubles au sein de SNC-Lavalin en raison de son implication avec Cynthia Vanier.

Al-Saadi Kadhafi a nié avoir tenté de s'enfuir au Mexique. Il a quitté la Libye au début de 2012, après la chute du régime de son père. Le Niger lui a accordé le statut de réfugié.

Des hauts et des bas

Pendant son incarcération, Cynthia Vanier a connu des hauts et des bas. Sa famille affirme par exemple qu'elle aurait été détenue sans accusation plus longtemps que ne le permet la législation mexicaine. Elle a également connu plusieurs problèmes de santé. Elle a notamment passé 28 jours à l'hôpital l'automne dernier pour être opérée d'un kyste de l'ovaire.

Ontario en direct Afficher le fil complet

Facebook