La pénurie de lits d'hôpitaux continue à Thunder Bay malgré des progrès

Hôpital de Thunder Bay Hôpital de Thunder Bay  Photo :  Radio-Canada/Pierre-Mathieu Tremblay

Les autorités de santé disent réaliser des progrès dans la diminution des retards accumulés depuis le 11 janvier, lorsqu'elles ont annoncé des mesures afin de libérer des lits à l'hôpital régional de Thunder Bay.

La dirigeante du centre d'accès aux soins communautaire du Nord-Ouest, Tuija Puiras, soutient que le personnel travaille dur pour transférer les patients qui ont besoin d'un autre niveau de soins. Il s'agit de ceux qui n'ont plus besoin de rester à l'hôpital, mais qui ne peuvent pas rentrer chez eux sans avoir l'assurance de recevoir des soins dans la communauté.

« Nous avons transféré plusieurs patients vers des centres de soins de longue durée », confie Tuija Puiras. Mais ce n'est parce qu'ils ont tout à coup trouvé des lits dans ces centres, dit-elle. « C'est juste une question de priorité. Malheureusement d'autres personnes attendent », regrette-t-elle. Tuija Puiras note par ailleurs que la fermeture du centre de soins de longue durée par intérim de Thunder Bay a aggravé la situation.

Recherche de solutions

Lorsque les autorités de santé se sont réunies pour tenter de trouver des solutions à la pénurie de lit à l'hôpital, elles ont même considéré installer des patients à l'hôtel. Selon Tuija Puiras, ce n'est que l'une des nombreuses idées qui ont été suggérées. Une chambre d'hôtel ne conviendrait probablement pas pour les patients qui ont besoin d'un autre niveau de soins, estime-t-elle.

Pour libérer des lits d'hôpitaux, le centre d'accès aux soins communautaire essaie de trouver d'autres destinations pour ces patients.

À partir du 17 janvier, l'hôpital en accueillait 54. Ils étaient plus de 80 lorsque et lorsque l'hôpital a lancé un appel à l'aide urgent la semaine dernière.

Tuija Puiras affirme que de fournir des soins à domicile est une bonne façon pour résorber les retards de l'hôpital. Les patients peuvent retourner chez eux, que ce soit une maison de retraite, un logement supervisé ou leur propre domicile.

Le personnel de soin communautaire rencontre aussi les patients plus tôt pendant leur séjour à l'hôpital, même parfois dès les urgences, afin de prendre de l'avance sur l'organisation des soins dont ils auront besoin à leur sortie de l'hôpital.

Ontario en direct Afficher le fil complet

Facebook