Écraser la cigarette électronique

La cigarette électronique a la cote chez les adolescents. La cigarette électronique a la cote chez les adolescents.

Le Bureau de santé publique de Kingston presse Ottawa de légiférer plus sévèrement dans le domaine de la vente de cigarettes électroniques, dont les effets sur la santé demeurent inconnus.

Une vaste enquête menée par différents bureaux de santé publique de l'Est ontarien révèle que 20 % des établissements qui vendent des cigarettes vendent aussi des cigarettes électroniques.

Ces bâtonnets, qui émettent une vapeur à saveur de tabac, sont en circulation au Canada depuis 2009 et gagnent en popularité auprès des jeunes.

Danger?

Sa présence grandissante dans la région de Kingston inquiète le Bureau de santé publique. « On ne sait pas vraiment de quoi il s'agit », déplore son porte-parole, Dave McWilliam.

Santé Canada interdit la vente de cigarettes électroniques contenant de la nicotine, mais elle autorise celles qui n'en contiennent pas. Le ministère recommande par ailleurs de ne pas les utiliser, puisqu'elles peuvent « poser des risques pour la santé ».