Fusillade de la rue Danzig : la police de Toronto a fait une arrestation

La police de Toronto cherche à trouver et à identifier ces deux hommes en lien avec la fusillade de la rue Danzig. La police de Toronto cherche à trouver et à identifier ces deux hommes en lien avec la fusillade de la rue Danzig.  Photo :  Radio-Canada/Sébastien St-François

La police de Toronto confirme que Shaquan Mesquito, 18 ans, fait notamment face à deux chefs d'accusation de meurtre prémédité en lien avec la fusillade de la rue Danzig, qui a fait deux morts et 23 blessés le 16 juillet dernier.

Il est accusé des meurtres des deux victimes tuées dans la fusillade, Shyanne Charles, 14 ans et Joshua Yasay, 23 ans.

Il fait aussi face à un chef d'accusation de tentative de meurtre et à plus d'une vingtaine d'accusations de voies de faits graves pour avoir blessé plus d'une vingtaine de personnes.

Selon l'inspecteur McLane, l'accusé s'est présenté en cour mercredi et il a été recommandé que Shaquan Mesquito demeure détenu en attendant la suite des procédures judiciaires.

Un autre suspect lié à cette fusillade, la pire de l'histoire de Toronto, Nahom Tsegazab, âgé de 19 ans, a été accusé plus tôt cette année d'avoir déchargé une arme à feu avec insouciance.

Confrontation entre des gangs de rue

Lors d'une conférence de presse jeudi matin, Greg McLane de la brigade des homicides de la police de Toronto, a affirmé que la fusillade de la rue Danzig était le résultat d'un conflit entre deux gangs de rue, les Galloways Boys et le Malvern Crew.

Selon lui, des membres des Galloways Boys, avaient pris en charge le barbecue communautaire auquel participaient entre 100 et 150 personnes ce jour-là. Ils auraient refusé l'accès à un membre du Malvern Crew. Ce dernier aurait ensuite appelé d'autres membres du gang et serait retourné au barbecue.

Deux hommes recherchés

Greg McLane a également demandé l'aide du public pour identifier et mettre la main sur deux hommes qui auraient pu avoir été témoins ou acteurs lors de la fusillade.

L'enquête se poursuit et la police prévoit porter d'autres accusations à l'avenir.

Ontario en direct Afficher le fil complet

Facebook