L'absence d'un chef frustre les policiers de Windsor

Autopatrouille à Windsor Autopatrouille à Windsor (archives)  Photo :  CBC

L'Association des policiers de Windsor trouve « honteux » qu'un nouveau chef de police ne soit toujours pas en fonction à temps plein. L'ancien chef Gary Smith a quitté abruptement en décembre dernier, dans la controverse.

« Ce n'est pas bon pour le moral de n'avoir personne à la tête de la police et rien ne nous a été dit à propos d'un éventuel nouveau chef », affirme le président de l'association, Jason Dejong, qui représente plus de 600 policiers et employés civils.

Le maire de Windsor, Eddie Francis, qui est aussi président du conseil d'administration des services policiers, dit qu'aucune décision ne sera prise hâtivement. Il veut trouver la bonne personne pour le poste et refuse de dire quand un choix sera fait.

Le conseil d'administration a récemment rencontré quatre candidats. Le chef intérimaire, Al Frederick, a postulé pour l'emploi.

Ontario en direct Afficher le fil complet

Facebook