L'ex-douanière Marilyn Béliveau condamnée dans une affaire de drogue

Marilyn Béliveau au palais de justice de Montréal Marilyn Béliveau au palais de justice de Montréal

L'ex-douanière Marilyn Béliveau a écopé d'une peine de deux ans moins un jour avec sursis, cet après-midi au palais de justice de Montréal. La femme de 33 ans a été condamnée pour avoir participé à un complot d'importation de drogue au profit de la mafia montréalaise. Elle avait été arrêtée en 2006 lors de l'opération Colisée.

La douanière Marilyn Béliveau et un complice, Samir Salamé, étaient dans le vingtaine lorsqu'ils ont été recrutés par des membres du clan Rizzuto. Béliveau donnait des conseils aux trafiquants, et devait les avertir si les autorités s'intéressaient de trop près à leur marchandise.

Salamé, avec sa compagnie d'importation d'épices, servait de paravent à l'opération d'importation d'éphédrine, une opération qui n'a jamais eu lieu. L'avocat de l'ex-douanière, Charles Montpetit a précisé: « Faut pas oublier la façon dont on la traitait quand on parlait d'elle, on utilisait toujours des termes grossiers, qui démontraient qu'on avait que du mépris et on l'utilisait comme une enfant, et les gens qui l'ont utilisée c'était des connaissances à elle qu'elle avait connues au collège, jeune.  Elle ne s'était pas méfiée de ces personnes-là. »

Marilyn Béliveau et Samir Salamé devront effectuer 240 heures de travaux communautaires, en plus de suivre des conditions très strictes de remise en liberté. La couronne, qui demandait 5 ans de prison, ne sait pas encore si elle fera appel.

Avec les informations de Marc Verreault

Info en continu Afficher le fil complet

Facebook