Un rapport conclut au suicide de l'ex-policier Ian Davidson

L'hôtel de Laval où le corps de Ian Davidson a été retrouvé sans vie mercredi matin. L'hôtel de Laval où le corps de Ian Davidson a été retrouvé sans vie mercredi matin.  Photo :  Caroline Girard

Un rapport du coroner rendu public vendredi confirme que Ian Davidson l'ex-agent du renseignement criminel du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) s'est suicidé.

Ian Davidson faisait l'objet d'une enquête policière. Le 17 janvier 2012, il est prévenu que les médias s'apprêtent à sortir la nouvelle le lendemain. Pour éviter la cohue médiatique, il se rend avec sa femme dans un hôtel de Laval. 

Le 18 janvier vers 7 h 30, sa conjointe reçoit un appel l'informant que le nom de Ian Davidson est publié dans un journal. Sa femme quitte l'hôtel vers 7 h 55, le laissant seul dans la chambre.

Vers 8 h 20, elle reçoit un message texte de son mari l'avisant que c'est la fin. Les policiers sont prévenus et se rendent à l'hôtel.

Sur la porte de la salle de bain, il y a une note disant de contacter le 911 parce qu'il a mis fin à ses jours. Le décès sera constaté.

L'enquête a permis d'écarter l'intervention d'un tiers dans cette tragédie.

Le policier à la retraite était soupçonné d'avoir tenté de vendre des informations à la mafia. Ian Davidson avait été appréhendé à l'aéroport Montréal-Trudeau en octobre 2011 alors qu'il tentait de quitter le pays à destination du Costa Rica. Il avait en sa possession un ordinateur qui contenait des informations policières dites « sensibles ».

info en continu

Facebook