Le Collège Dawson défend sa décision d'expulser Hamed Al-Khabaz

Le directeur général du Collège Dawson, Richard Filion Le directeur général du Collège Dawson, Richard Filion

Hamed Al-Khabaz a été expulsé du Collège Dawson pour avoir tenté de pénétrer à répétition dans d'autres systèmes informatiques de l'institution qui n'ont rien à voir avec les données personnelles des étudiants, soutient son directeur général.

Le directeur général Richard Filion a donné mardi les raisons qui ont mené l'institution à expulser l'étudiant à l'origine de la découverte d'une faille dans la sécurité du système contenant des informations sur les étudiants.

Richard Filion a précisé qu'il ne pouvait tout révéler de cette affaire puisque le Collège est encore lié aux contraintes de confidentialité des dossiers étudiants.

Hamed Al-Khabaz

Hamed Al-Khabaz, 20 ans, estime avoir été floué. Il clame que son avenir est ruiné, puisqu'il ne peut plus s'inscrire dans un autre établissement avec le bulletin modifié que le collège lui a remis.

Hamed Al-Khabaz a dit qu'il travaillait sur un projet de développement de logiciel pour l'école, en septembre dernier, lorsqu'il a remarqué que « le code et la structure du site étaient un peu vieux ».

Il affirme avoir lancé un programme sur le site du Collège « sans permission » pour tester sa vulnérabilité.

C'est à ce moment qu'il a découvert que les informations personnelles de plus de 250 000 étudiants, incluant les numéros d'assurance sociale, étaient accessibles.

Il assure avoir aussitôt informé les responsables de son établissement et tenté de tester le système encore une fois quelques jours plus tard, sans permission.

Facebook