Attentat au Métropolis

Attentat au Métropolis : la cause de Richard Bain reportée à nouveau

Un agent du SPVM remonte la cagoule du suspect sur son visage pendant que ce denrier vocifère des propos incompréhensibles aux journalistes. Un agent du SPVM remonte la cagoule du suspect sur son visage pendant que ce denrier vocifère des propos incompréhensibles aux journalistes.  Photo :  Martin Bouffard

Richard Henry Bain, auteur présumé de la fusillade commise à la soirée électorale du 4 septembre dernier au Métropolis, à Montréal, reviendra en cour lundi prochain.

La cour a ordonné un nouveau report des procédures lundi après-midi, parce que des notes contenues dans le rapport de la psychiatre chargée d'évaluer l'accusé n'ont pas été consultées par la défense.

Bain fait face à 16 chefs d'accusation, dont meurtre prémédité et tentative de meurtre pour l'attentat qui est survenu au moment où la première ministre élue du Québec, Pauline Marois, prononçait son discours de la victoire.

Denis Blanchette, un technicien de scène, a été tué lors de l'événement; son collègue Dave Courage a été grièvement blessé. D'autres accusations pourraient être déposées par la Couronne.

En complément

info en continu

Facebook