Incendie dans Hochelaga-Maisonneuve : deux morts

Incendie mortel dans Hochelaga-Maisonneuve Incendie mortel dans Hochelaga-Maisonneuve

Un incendie vraisemblablement d'origine criminelle a fait deux morts et deux blessés dans la nuit de mercredi à jeudi dans une maison de chambres située à l'intersection des rues Ontario et Joliette, dans l'arrondissement Mercier-Hochelaga-Maisonneuve, à Montréal.

À l'arrivée des pompiers peu après minuit, deux personnes demandaient de l'aide par les fenêtres du troisième étage. Elles ont pu être secourues et évacuées à l'aide d'échelles portatives.

L'homme d'une cinquantaine d'années a subi de graves brûlures au haut du corps et a dû être transporté à l'Unité des grands brûlés de l'Hôtel-Dieu du CHUM. Une femme de 34 ans a pour sa part été conduite à l'Hôpital Notre-Dame après avoir été incommodée par la fumée.

Les flammes ont rapidement été maîtrisées par les dizaines de pompiers dépêchés sur place. Ce n'est qu'une fois le brasier éteint que deux corps ont été découverts dans l'appartement où le feu aurait pris naissance. Les pompiers ont également trouvé des traces d'essence entre le deuxième et le troisième étage.

Ce sont des agents du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) qui patrouillaient dans le secteur vers minuit qui ont aperçu des flammes s'échapper du troisième étage de l'immeuble résidentiel, qui abrite le bar St-Vincent au rez-de-chaussée.

En raison de l'intensité de l'incendie, ils n'ont pas été en mesure de pénétrer à l'intérieur, selon le porte-parole du SPVM, Dany Richer, et ont dû attendre l'arrivée des pompiers.

Les dommages seraient principalement localisés au troisième étage de l'immeuble. La Section des incendies criminels du SPVM a ouvert une enquête pour tenter de déterminer les causes et les circonstances de l'incendie.