Louise Harel portera plainte pour le «rapport camouflé»

Louise Harel. Louise Harel.

Louise Harel croit que les membres du comité exécutif de la Ville de Montréal veulent poursuivre la politique du silence à l'Hôtel de Ville. Son parti portera plainte à la commission de l'accès à l'information lundi pour dénoncer la « tentative de camouflage » du comité concernant un rapport sur le coût des contrats municipaux.

Vendredi, l'ancien numéro deux de l'administration Tremblay, Michael Applebaum, a claqué la porte de son parti en dénonçant ses collègues qu'il a accusés de vouloir cacher à la population un document qui confirme un gonflement du coût des contrats de construction à Montréal depuis 2004.

Ce document dévoile que les contrats coûtent entre 30 % à 40 % plus cher aux Montréalais pour les mêmes travaux que dans les autres villes, selon M. Applebaum.

Louise Harel dit avoir fait une demande d'accès à l'information le 23 octobre dernier pour obtenir ce rapport, dont l'existence lui a été confirmée par la commission d'accès à l'information. « Jusqu'à maintenant, on nous avait répondu que c'était à l'étude devant le contentieux », expose la chef de Vision Montréal.

Le comité exécutif de la Ville voulait retenir le rapport pour n'en publier que des résumés, soutient la chef de l'opposition. « C'est illégal, en vertu de la loi de l'accès à l'information, de tripoter une étude qui a été réalisée », renchérit-elle.

« Tout cela nous laisse penser qu'il y a une forme de cover-up qui se fait présentement à l'hôtel de ville. » — Louise Harel

Pour un « ménage » dans la gestion montréalaise

Par ailleurs, la chef de Vision Montréal a affirmé que le départ de Gérald Tremblay n'est « pas suffisant ».

« Il faut de la transparence. Il faut un ménage dans la gestion de Montréal », dit-elle, ajoutant du même souffle que le comité exécutif, avec à sa tête le candidat d'Union Montréal pour remplacer Gérald Tremblay comme maire jusqu'aux élections municipales de novembre 2013, Richard Deschamps, « n'a pas l'air de vouloir le faire ».

Facebook