Plusieurs perquisitions de l'UPAC à Laval

Valérie-Micaela Bain fait le point

L'Unité permanente anticorruption (UPAC) a mené des perquisitions à Laval dans les locaux d'au moins cinq entreprises, dont Poly Excavation et Louisbourg Construction.

Poly Excavation est une entreprise spécialisée dans les travaux d'aqueduc, qui aurait bénéficié, par le passé, d'importants contrats de la Ville de Laval.

Louisbourg Construction est une entreprise liée à Tony Accurso, dont les entreprises ont été la cible de plusieurs perquisitions au cours des derniers mois.

J. Dufresne Asphalte, Nepcon et Construction Mergad étaient aussi visées par les enquêteurs.

Les opérations, qui impliquaient quelque 70 policiers, ont duré plusieurs heures.

Les policiers ont rencontré des témoins, mais aucune arrestation n'était prévue.

Les policiers étaient appuyés par le Bureau de la concurrence du Canada, ce qui peut laisser entendre que l'on enquête sur des questions de collusion.

La semaine dernière, des agents de l'UPAC et de l'escouade Marteau ont mené une série de perquisitions à Laval, notamment à la résidence du maire Gilles Vaillancourt et à l'hôtel de ville. Rien n'indique que la perquisition d'aujourd'hui est liée à celles de la semaine dernière.