Anne-Marie Péladeau plaide coupable

Isabelle Richer fait un compte rendu de la comparution en cour d'Anne-Marie Péladeau.

La fille du fondateur de l'empire Quebecor, Anne-Marie Péladeau, a plaidé coupable à trois chefs d'accusation de trafic de drogue, mardi, au palais de justice de Montréal.

Arrêtée jeudi dernier à son condo de l'arrondissement Rosemont, Mme Péladeau a plaidé coupable aux trois chefs d'accusation retenus contre elle au palais de justice de Montréal.

La femme de 42 ans a été remise en liberté et elle reviendra en cour en janvier pour connaître sa peine.

Arrêtée dans son condo du quartier Rosemont peu après 21 heures, jeudi dernier, Mme Péladeau faisaient face à des accusations de trafic de cocaïne, d'héroïne et de crack.

Des plaintes de voisins, intrigués par le va-et-vient autour de la résidence de Mme Péladeau, avaient mené à son arrestation. L'héritière déchue du clan Péladeau aurait été mêlée à deux transactions de crack et d'héroïne.

La dernière frasque de Mme Péladeau s'ajoute à une liste d'arrestations qui remontent à l'automne 2005 quand son arrestation brutale, le 12 octobre, avait été fortement médiatisée. Aux prises avec des problèmes de toxicomanies, Mme Péladeau vogue de thérapie en arrestation depuis ce jour.

Facebook