Des millions pour le Centre Portage

La ministre Margaret F. Delisle et M. André Chagnon La ministre Margaret F. Delisle et M. André Chagnon

Le gouvernement du Québec et la Fondation Lucie et André Chagnon subventionnent à parts égales le centre d'accueil montréalais Le Portage, qui aide de jeunes mères à régler leur problème d'alcoolisme ou de toxicomanie.

Québec donnera 5,75 millions de dollars à l'organisme d'ici 2010-2011. La fondation privée de l'ancien propriétaire de Vidéotron, André Chagnon, offrira l'équivalent. Cette fondation est vouée à la prévention de la pauvreté et de la maladie, et vise particulièrement les enfants et leurs parents.

Le gouvernement du Québec et la Fondation Lucie et André Chagnon offrent quelque 12 millions de dollars au Centre d'accueil Le Portage, qui aide des mères à se sortir de l'alcoolisme et de la toxicomanie.

Kimberley Thibodeau Mme Thibodeau dans les locaux du Centre Le Portage

Ces ressources tombent à point nommé pour l'organisme, qui permet à des femmes enceintes ou à des mères de jeunes enfants de régler leurs problèmes de consommation abusive sans les séparer de leurs enfants.

Selon Kimberley Thibodeau, directrice de l'établissement, les fonds permettront au centre de venir en aide à plus de femmes et de servir une clientèle plus jeune.

« Les mères toxicomanes et leurs enfants constituent une clientèle vulnérable pour laquelle peu de ressources spécialisées sont disponibles actuellement, ce qui confère au programme sa pertinence et son caractère unique et original », a déclaré la ministre déléguée à la Protection de la jeunesse et à la Réadaptation, Margaret F. Delisle.

« La population est vieillissante et le taux de natalité est très faible. Alors ceux qui sont en difficulté, essayons de les ramener comme citoyens à part entière. », a ajouté André Chagnon en conférence de presse.