Tragédie à Lac-Mégantic, un an plus tard

Augmentation du transport ferroviaire des produits pétroliers au pays

Entrevue avec Étienne Leblanc, reporter spécialisé en environnement

« Le transport de produits pétroliers par train a été multiplié 25 fois depuis 2008 », selon le journaliste spécialisé en environnement, Étienne Leblanc. Une tendance en croissance en Amérique précise le journaliste.

Un des facteurs qui expliquent cette croissance est la saturation des pipelines forçant les compagnies pétrolières à se tourner vers le transport ferroviaire.

Selon le journaliste « le train est moins sécuritaire que les pipelines. Celles-ci seraient responsables de moins de déversement pétrolier au cours des dernières années. » Il cite qu'il y a « 34 fois de plus d'accidents de produits pétroliers par train, que par pipeline. »

Augmentation de l'exploitation du pétrole, croissance de la demande pour le transport

Le transport des produits pétroliers est devenu une des marchandises importantes pour les compagnies ferroviaires au Canada. Selon la Banque Scotia, tous les jours, quelque 300 000 barils de pétrole circulent par train en Amérique du Nord.

Le journaliste Étienne Leblanc. Le journaliste Étienne Leblanc. Photo Olivier Lalande  Photo :  Radio-Canada/Olivier Lalande

De nombreux analystes prédisent que l'industrie du transport devrait mieux performer en 2013 que les autres secteurs de l'économie canadienne. La Banque CIBC s'attend à ce que le CN, dont le siège social est à Montréal, prenne une « part disproportionnée de la croissance du volume de fret » plutôt que de faire des améliorations matérielles sur son efficacité opérationnelle, qui la place en tête de l'industrie. Le CN est bien placé pour doubler ses chargements de pétrole brut et ses exportations de charbon et de récolter les bénéfices de la reprise du secteur américain du logement.

Opposition aux pipelines

L'opposition manifestée par les défenseurs de l'environnement compromet des projets de construction de canalisations comme Keystone XL et Northern Gateway. Plusieurs sociétés du secteur de l'énergie sont à la recherche de solutions de rechange afin d'acheminer leur pétrole vers les marchés les plus lucratifs.

En Alberta, la société pétrolière Cenovus Energy cherche à tripler la quantité de pétrole qu'elle expédie par train entre la fin de cette année et celle de 2014. L'entreprise de Calgary s'attend à terminer 2014 en transportant chaque jour 30 000 barils de pétrole par voie ferroviaire, en hausse par rapport aux 10 000 barils qu'elle prévoit acheminer quotidiennement en train d'ici la fin de cette année.

La compagnie NEXEN située à Calgary, propriété de la société d'État chinoise CNOOC, songe à faire transporter son pétrole par train vers la Côte du Pacifique.

En mai dernier, un train de 64 wagons du Canadien Pacifique (CP), à environ 150 kilomètres à l'est de Saskatoon a déraillé et a déversé l'équivalent de 575 barils de pétrole. C'est le troisième déraillement de train dans la province en un mois.

Info en continu Afficher le fil complet

Facebook