La neige est attendue dans les centres de ski de fond

Ski de fond  Photo :  iStockphoto

Plusieurs centres de ski de fond de l'ensemble du Québec attendent impatiemment les précipitations de neige annoncées pour jeudi soir.

« C'est un peu tranquille, mais nous attendons de la neige pour vendredi », explique la porte-parole de l'organisme Tourisme Canton-de-l'Est, Danie Béliveau. « Ça devrait ramener des gens sur les pistes. » Mme Béliveau soutient que la région a reçu beaucoup de neige, mais que le redoux des dernières semaines a endommagé les pistes.

Le redoux a provoqué la fonte de la neige qui s'était, par ailleurs, accumulée en grande quantité depuis le début de la saison. Plusieurs centres de ski de fond ont dû fermer l'ensemble de leurs sentiers. « Il y a eu deux redoux », précise la porte-parole du Parc national du Mont Orford, Brigitte Marchand. « Le premier a duré cinq jours à la mi-janvier, mais nous avons réussi à garder la clientèle en travaillant la neige mécaniquement. La couche était mince, mais la neige était très belle. »

« C'est sûr que ce n'est pas comme de la neige fraîchement tombée », consent la porte-parole de la SEPAQ, Lucie Boulianne, mais ça permet d'attendre la prochaine neige. »

Le refroidissement qui a suivi le redoux a glacé ce qu'il restait de neige et d'eau. Le vent a balayé le peu de neige qui restait. « Ce n'est pas un problème pour les centres de ski alpin qui fabriquent de la neige, mais pour le ski de fond c'est plus difficile », poursuit Mme Béliveau.

La pluie qui suit le redoux

La pluie, la chaleur et le vent qui se sont ensuite abattus sur le sud du Québec, mercredi dernier, a toutefois achevé de faire fondre le peu qui restait sur les pistes. Mme Marchand précise que le vent, combiné à la pluie et au temps doux, accélère la fonte de la neige. « Une semaine a ainsi été perdue », déplore Mme Marchand. 

Une compétition de ski de fond, prévue pour les 9 et 10 février, a été reportée au week-end du 23 et 24 février prochain. 

Le travail mécanique de la neige qui est tombée au cours des derniers jours a permis la réouverture des pistes consacrées au pas de patin, mais les pistes de ski classique demeurent fermées. Le centre croit toutefois que la neige des prochains jours permettra de rouvrir l'ensemble des pistes samedi.

« Ça prépare bien les pistes pour la semaine de relâche », explique Mme Marchand. « Il s'agit de notre plus importante semaine de l'hiver sur le plan de la fréquentation. » Elle a bon espoir que cette semaine permettra de rattraper la semaine et le week-end perdu. Mme Marchand rappelle que la saison s'était amorcée en force avec la tempête de neige de la fin décembre. Elle a permis aux centres de ski de connaître un achalandage et des revenus accrus pour la période des fêtes.

Les sites du Mont Mégantic, en Estrie, et le Camp Mercier, dans la région de Québec, sont ceux qui reçoivent le plus de neige. « Quand il pleut ici [à la ville], il neige là-bas », illustre Mme Boulianne. Les inconditionnels du ski de fond doivent donc aller un peu plus loin pour s'adonner à leur sport favori, mais la neige des prochains jours leur permettra de retrouver leurs sentiers battus. 

Info en continu Afficher le fil complet

Facebook