La commission Charbonneau

Martin Dumont de retour devant la commission aujourd'hui

Le reportage de Catherine Kovacs

Le procureur en chef adjoint Me Denis Gallant a annoncé mercredi que la commission Charbonneau renonçait à utiliser en preuve la déclaration faite par Martin Dumont lors d'un interrogatoire mené le 11 décembre dernier par les enquêteurs de la commission.

En conférence de presse, l'avocate de l'ex-organisateur politique d'Union Montréal, Me Suzanne Gagné, s'est dite satisfaite de la décision de la commission et a annoncé le retour de son client sur la chaise des témoins jeudi.

« Quand à sa déclaration vidéo du 11 décembre 2012, il faut retenir qu'elle ne fait pas partie de la preuve de la commission. » — Me Suzanne Gagné

Me Gagné a conséquemment retiré la demande de M. Dumont, déposée mardi en Cour supérieure, qui cherchait justement à soustraire la déclaration vidéo de la preuve.

Elle se désole par ailleurs du « tort considérable » fait à la réputation et à la vie de son client avec la diffusion lundi, à la commission, de la vidéo.

Me Gagné soutenait que cette déclaration avait été obtenue d'une façon ayant contrevenu aux droits fondamentaux de son client.

Info en continu Afficher le fil complet

Facebook