La commission Charbonneau

La commission siégera à deux commissaires

Isabelle Richer rend compte d'une matinée mouvementée

La présidente de la commission, France Charbonneau, a annoncé lundi, en ouverture des travaux, que le commissaire Roderick A. Macdonald, absent depuis le début des auditions, ne siégera finalement pas.

Les trois commissaires, M. Macdonald compris, ont décidé, à l'unanimité, que la commission siégerait désormais à deux commissaires, ce dernier se concentrant notamment sur les études et les analyses nécessaires à l'identification des recommandations que fera la commission au gouvernement.

Roderick A. Macdonald Roderick A. Macdonald  Photo :  Photo: commission Charbonneau
« Si la santé de M. Macdonald ne lui permet pas de siéger, elle lui permet néanmoins de travailler avec l'équipe de recherche et d'assister aux réunions. » — France Charbonneau

M. Macdonald, opéré pour un cancer des amygdales à la mi-mai, était depuis en convalescence.

Le ministre de la Justice du Québec, qui s'était, par le passé, inquiété de l'absence de M. Macdonald, se dit maintenant satisfait.

« La présidente de la Commission, la juge France Charbonneau, a bien répondu ce matin à mes préoccupations concernant l'absence en séance publique du commissaire Roderick A. Macdonald », a déclaré Bertrand St-Arnaud.

La procureure en chef Sonia Lebel a par ailleurs présenté trois nouveaux procureurs, embauchés par la commission dans la foulée des départs de Sylvain Lussier et de Claude Chartrand.

Erika Porter, qui a déjà représenté le Directeur des poursuites criminelles et pénales (DPCP) à la commission, se joint ainsi à l'équipe. Les deux autres procureurs sont Me Paul Crépeau et Me Cainnech Lussiaà-Berdou.

La commission a également dévoilé sa feuille de route pour les prochaines semaines. Il est déjà acquis que les audiences publiques continueront de se pencher sur l'octroi des contrats publics à la Ville de Montréal.